Articles en Français | English | Arabic

réflexion

 
 
image_pdfimage_print

« La Suisse doit valoriser les savoirs des requérants d’asile »

Professeure de philosophie au lycée à la retraite, Marianne Ebel affirme que les migrants, particulièrement les requérants et requérantes d’asile, disposent de mines inexploitées de savoirs. S’exprimant en marge d’un cours-séminaire organisé le 5 mai dernier à l’Université Ouvrière de Genève intitulé « Repenser l’exil », cette neuchâteloise exhorte les autorités helvétiques à trouver le moyen de valoriser ces ressources au lieu de les négliger.


WordPress Video Lightbox Plugin