Articles en Français | English | Arabic

femmes

 
 
image_pdfimage_print

نساء الانقاض في سوريا


Plus de 100’000 sans-papiers sont discrètement exploités en Suisse

Témoignages de cinq femmes sans-papiers employées dans l’économie domestique Ils viennent d’un peu partout : du Maghreb, d’Asie, d’Amérique du Sud, d’Afrique et même parfois d’Europe. Les sans-papiers sont généralement des femmes, mais il y a aussi des hommes. Certains vivent et travaillent en Suisse depuis de longues années. Voix d’Exils est allé à la rencontre de ces travailleurs et travailleuses de l’ombre exploités par des patrons peu scrupuleux.


La distinction Nansen récompense le travail exemplaire et à haut risque du «réseau Papillons»

La prestigieuse distinction Nansen du HCR pour les réfugiés a été décernée cette année à l’association «Papillons aux ailes nouvelles construisant l’avenir» lors d’une cérémonie célébrée le 29 septembre dernier à Genève qui marque le 60ème anniversaire de la distinction. Cette association, forte d’une centaine de membres, travaille sans relâche à Buenaventura, l’une des régions de Colombie les plus ravagées par la violence, pour aider les déplacés ayant survécu aux violences qui leur ont été infligés à recommencer leur vie. Voix d’Exils comptait parmi les hôtes de la cérémonie.


Le mariage forcé : un fléau qui frappe 700 millions de femmes dans le monde

Le mariage forcé se caractérise par une union où la contrainte est utilisée contre l’une ou les deux personnes concernées. Il est organisé par la famille qui marie un de ses membres à une personne parfois inconnue et ce contre son gré. Cette pratique s’exerce surtout à l’encontre des femmes qui sont alors confrontées à un choix: s’y soumettre ou s’échapper. Certaines d’entre elles finissent par s’y soumettre afin de garder leur nom, leur famille, leur ethnie, pour respecter et obéir à leurs parents et, surtout, pour éviter la pauvreté.Lire la suite


«L’action de l’association Sénevé permet aux femmes migrantes de retrouver la confiance en leurs capacités»

L’association lausannoise Sénevé repose sur les épaules de Christelle Rochat, éducatrice sociale. Aidée par une équipe de bénévoles, cette Suissesse propose depuis 2009 un atelier cuisine, des cours de langue française et une aide administrative à une cinquantaine de migrantes. Rencontre avec une femme de cœur et d’action.


WordPress Video Lightbox Plugin