Articles en Français | English | Arabic

Piscine de Bremgarten en 2013

Partager l'article sur les réseaux :
La piscine de Bremgarten en 2013
image_pdfimage_print
Un dessin signé: Sara Pages, membre de la rédaction vaudoise de Voix d'Exils

Une caricature signée Sara Pages, membre de la rédaction vaudoise de Voix d’Exils



(Article suivant) »



7 Commentaires a Piscine de Bremgarten en 2013

  1. Nostalgique des blagues de toto.... dit :

    Je ne comprends pas la bulle « ‘t’as pas de la javel ? »
    Lorsque je tape cette expression dans Google, je tombe principalement sur des messages haineux qui ont poussé une jeune adolescente à se suicider (Par exemple : http://forum.aufeminin.com/forum/actu1/__f134344_actu1-T-es-moche-meurs-va-boire-de-l-eau-javel-hannah-14-ans-s-est-pendue.html)

    C’est l’idée développée ? que les personnes qui ont édicté de règlement de maison doivent se suicider en buvant de l’eau de javel ?

    Ce message est bien étrange…. et pourquoi avoir mêlé l’armée à tout cela ????

  2. Christiane dit :

    Bonjour,

    je comprends l’expression « t’as pas de la javel » comme celle d’une personne de couleur qui en a marre de se faire contrôler au faciès et qui aimerait bien devenir moins visible dans les rues de Suisse…Quand au rôle de l’armée ?Il n’y a heureusement pas encore des militaires à l’entrée des lieux interdits aux réfugi-e-s mais par contre, ils sont déjà surveillés par des agents de sécurité, type sécuritas…et autres personnes en uniforme qui contrôlent leurs entrées et sorties.
    J’ai compris ce dessin comme une critique de cette société suisse qui veut décider de quelles parties de son territoire sont accessibles ou non à certaines personnes en fonction de leur titre de séjour et non en reconnaissant à tout être humain sa dignité, quelques soient ses papiers !

    Personne n’est illégal.

  3. Jérôme Deschamp dit :

    Bonjour,

    Je trouve ce dessin particulièrement navrant…

    L’auteur de « t’as pas de la javel » est manifestement une personne qui veut mettre en avant une société Suisse raciste, qui trierai les personnes selon leurs couleurs.

    Plus navrant encore, cet espèce de camp dont seraient exclus les noirs est franchement malhonnête, vu que visiblement ont n’en voit aucun dans la piscine…

    Alors que la Suisse accueille en proportion deux fois plus de réfugiés que les autres pays Européens, il faut salire notre pays, encore et encore.

    Belle attitude !

    Continuez, vous verrez qu’ainsi la population deviendra beaucoup plus tolérante !

    Jérôme Deschamp

  4. Blacko dit :

    Monsieur Deschamps ,ne vous scandalisé pas ,cette caricature n’est que le reflet de la bonne partie de la société suisse a l’égard des étrangers notamment ceux de l’asile .vous ne voulez pas qu’on voit la suisse comme un pays raciste ,pourtant elle l’est malheureusement ,au travers des lois de durcissement sur l’asile ,sur la stigmatisions de ces personne déjà fragilisés par leurs passes récent ,toute fois il sera important de note que pour une population de 7 millions ,on y compte près de 35% de raciste ,si on veut le comparer aux chiffre de la France ou l’Allemagne , on s’en rend compte que la suisse est quand même un peu trop raciste ,
    Alors au lieu de vous insurgé ,de cette caricature vous devriez plutôt regarder dans la direction de vos pseudo politicien qui ont trouve comme fond de commerce l’attaque des minorité ,pour avoir un quart d’heure de popularité ..afin d’avoir l’électorat

  5. Sara dit :

     »..Il y avait une interdiction de périmètre près de Nottwill. Les requérant·e·s d’asile n’avaient pas le droit de prendre le chemin qui longeait le lac, le chemin le plus court jusqu’à la gare. A Birmensdorf (ZH), les requérant·e·s d’asile ont été empêché∙e∙s d’emprunter une rue d’un quartier: un chemin a été construit à travers un bois pour qu’ils contournent le quartier. A Eigenthal, dans le canton de Lucerne, les enfants de requérant·e·s d’asile n’avaient pas le droit d’aller à l’école. Nous sommes donc intervenu∙e∙s auprès des autorités: d’après la Constitution, ces enfants avaient exactement le même droit d’aller à l’école que les enfants suisses… » – Denise Graf (‘Bremgarten est partout’.. plus infos : http://ow.ly/ona65)

    • pauline dit :

      elle est très bien cette caricature, et illustre la société toujours plus ségréguée dans laquelle on vit. Contrôles au faciès et interdictions de périmètre sont des faits avérés et trop fréquents. Et sous-entendre que ce sont les gens qui dénoncent cette situation qui en sont responsables, comme le fait M. Deschamp, c’est peut-être vouloir se dédouaner soi-même de ne pas voir la réalité, mais en tout cas c’est petit.
      Merci pour la caricature.

  6. […] caricature a été publiée sur le site Voix d’Exils, le 27 août […]

Répondre

Votre message ne sera envoyé que si tous les champs marqués d'un *     sont remplis

Nom: *

WordPress Video Lightbox Plugin