Articles en Français | English | Arabic

flash INFOS #63

Partager l'article sur les réseaux :
image_pdfimage_print

Logo réalisé par Kristine Kostava / Voix d’Exils.

Sous la loupe: Nouvelle série de sauvetages en mer pour le Sea-Eye 4 / Ceuta : plus de 5’000 personnes migrantes arrivées en un seul jour / Renforcent de la coopération entre l’Italie et la Tunisie en matière de migrations irrégulières / Record du nombre de personnes déplacées internes en 2020

La revue de presse devient le flash INFOS de Voix d’Exils. Une formule revisitée de notre rubrique hebdomadaire qui met davantage en valeurs les compétences graphiques et visuelles de nos rédactrices et rédacteurs et qui inclura bientôt d’autres nouveautés pour encore mieux vous informer.

Kristine Kostava / Voix d’Exils.

Nouvelle série de sauvetages en mer pour le Sea-Eye 4

InfoMigrants, le 17 mai 2021

Lors de sa première intervention au large des côtes libyennes, le navire humanitaire de l’ONG allemande, Sea-Eye 4, a réalisé 6 opérations de sauvetage en 4 jours. Ainsi, entre le 14 et le 17 mai, le navire a porté secours à 400 personnes en détresse en mer Méditerranée. En outre, au moins 12 personnes retrouvées dans un état jugé grave ont été soignées dans le petit hôpital du navire. Néanmoins, peu d’informations sont disponibles sur le nombre de femmes et d’enfants à bord, ainsi que sur les nationalités des rescapés. Le Sea-Eye 4 est désormais à la recherche d’un port sûr pour y débarquer les naufragé.e.s, a déclaré sur Twitter Sophie Weidenhiller, porte-parole de l’ONG.

 

Ceuta : plus de 5’000 personnes migrantes arrivées en un seul jour 

RTBF, le 18 mai 2021

Le 17 mai, plus de 5’000 personnes (dont plus d’un millier de mineurs) en provenance du Maroc sont arrivées en une seule journée à l’enclave espagnol de Ceuta. Il s’agit, selon la préfecture de Ceuta, d’un chiffre record. Face à la situation, les autorités de la ville ont annoncé une réunion d’urgence afin de trouver des solutions, notamment en matière d’hébergement. En effet, à leur arrivée, les personnes migrantes étaient hébergées dans des hangars, au bord de la plage d’El Tarajal. En réponse à cette situation sans précédent, Madrid a choisi de répondre par le renforcement immédiat des effectifs de la garde civile et de la police nationale dans la zone avec 200 agents supplémentaires. Cette vague migratoire intervient à un moment où les relations politiques et diplomatiques entre Rabat et Madrid sont tendues. Pour rappel, fin avril, l’Espagne a accueilli en raison de problème de santé Brahim Ghali – chef du Front Polisario, un mouvement politique et armé créé en 1973 et qui s’oppose au Maroc pour le contrôle du Sahara occidental.

Renforcent de la coopération entre l’Italie et la Tunisie en matière de migrations irrégulières

InfoMigrants, le 21 mai 2021

Le 20 mai, l’Italie et la Tunisie se sont mis d’accord sur une nouvelle stratégie concernant les migrations irrégulières. Cette dernière vise à renforcer la coopération entre les deux pays par la création d’un canal d’échanges d’informations direct entre Tunis et Rome. A cet effet, la ministre italienne de l’intérieur – Luciana Lamorgese – et la Commissaire européenne aux Affaires intérieures – Ylva Johansson – ont proposé des aides économiques à la Tunisie. En outre, afin de faire face aux conséquences économiques liées à la pandémie du Covid-19, des nouvelles opportunités d’emploi devraient être créées. En échange, Tunis devra faire preuve d’un effort accru pour empêcher les personnes migrantes d’arriver en Europe. Ainsi, les autorités tunisiennes ont accepté plus de flexibilité dans les règles de rapatriements de personnes arrivées irrégulièrement en Italie. Pour rappel, en 2020 les départs depuis la Tunisie vers les côtes européennes ont atteint un pic inédit depuis 2011; et cette tendance semble se poursuivre en 2021.

 

A chaque seconde plus d’une personne était forcée de fuir au sein de son propre pays en 2020

Sud Ouest, le 20 mai 2021

En 2020, à chaque seconde plus d’une personne était forcée de prendre la fuite au sein de son propre pays. Tel est le constat établi par un rapport produit par le Internal Displacement Monitoring Centre (IDMC) et le Norwegian Refugee Council (NRC). Selon le rapport, en 2020, et ce malgré les restrictions liées à la crise sanitaire, 40,5 millions de personnes se sont ajoutées à la liste des personnes déplacées internes. Ainsi, le nombre total se monte à 55 millions. Les personnes déplacées internes sont désormais deux fois plus nombreuses que les 26 millions de personnes réfugiées, qui elles traversent une frontière internationale afin de se mettre à l’abri. Bien qu’il s’agisse d’un nombre record, ce dernier est sans doute en-dessous de la réalité souligne néanmoins la directrice de IDCM – Alexandra Bilak. Selon le rapport, les trois quarts des déplacés internes ont été forcés de fuir à cause d’une catastrophe naturelle. Par ailleurs, sur les 55 millions de personnes déplacées, 38 millions ont fui des combats et des violences. En outre, 95% des déplacements liés à des nouveaux conflits se sont produits dans des pays vulnérables au changement climatique.

La rédaction vaudoise de Voix d’Exils

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Répondre

Votre message ne sera envoyé que si tous les champs marqués d'un *     sont remplis

Nom: *





« (Article précédent)



WordPress Video Lightbox Plugin