«Séquestrée et contrainte à me prostituer en Suisse»

Galerie de Ira Gelb. (CC BY-ND 2.0)

Photo: galerie d’Ira Gelb. (CC BY-ND 2.0)

Certaines « filles de joie » essaient d’échapper à la spirale de la prostitution. Tant bien que mal. C’est le cas de Sonia, que nous avions rencontré l’année passée dans le cadre de notre enquête sur la prostitution et ses dangereuses illusions. Aujourd’hui, Sonia n’est plus dans la rue. Elle est sortie de cet enfer et se bat pour ne plus y sombrer à nouveau. Témoignage d’une difficile reconversion.
Lire la suite

Les dangereuses illusions de la prostitution

La prostitution: un chemin semé d’embûches.

«Je suis une mère célibataire au bénéfice de l’aide d’urgence. Je survis avec moins de trois cents francs suisse par mois. Je me prostitue pour pouvoir subvenir à mes besoins et à ceux de mes enfants. Je suis en Suisse depuis dix ans et je ne suis pas autorisée à y travailler, que faire d’autre ?» questionne Anouchka, requérante d’asile déboutée et mère de quatre enfants.

Lire la suite

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 268 autres abonnés