De la fusion à profusion au LAFF

Lausanne Afro Fusions Festival (LAFF) 2018. Photo: Babak / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

Le Lausanne Afro Fusions Festival 2018 fait le bonheur des grands et des petits

Le Lausanne Afro Fusions Festival (LAFF) s’est tenu du 19 au 22 juillet 2018 à à la Place de l’Europe et au centre socioculturel Pôle Sud à Lausanne. Le but du festival: promouvoir différentes formes d’expressions musicales, de les décloisonner et de faire en sorte qu’elles se rencontrent dans un esprit d’ouverture. Au programme: concerts, conférences, expositions, artisanat, garderie, défilés de mode, ateliers de danse, gastronomie. Un photoreportage signé Babak Qodrati de la rédaction vaudoise de Voix d’Exils.

 

Lausanne Afro Fusions Festival (LAFF) 2018. Photo: Babak / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Lausanne Afro Fusions Festival (LAFF) 2018. Photo: Babak / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Lausanne Afro Fusions Festival (LAFF) 2018. Photo: Babak / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Lausanne Afro Fusions Festival (LAFF) 2018. Photo: Babak / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Lausanne Afro Fusions Festival (LAFF) 2018. Photo: Babak / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Lausanne Afro Fusions Festival (LAFF) 2018. Photo: Babak / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Lausanne Afro Fusions Festival (LAFF) 2018. Photo: Babak / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Lausanne Afro Fusions Festival (LAFF) 2018. Photo: Babak / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Lausanne Afro Fusions Festival (LAFF) 2018. Photo: Babak / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Lausanne Afro Fusions Festival (LAFF) 2018. Photo: Babak / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Lausanne Afro Fusions Festival (LAFF) 2018. Photo: Babak / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Lausanne Afro Fusions Festival (LAFF) 2018. Photo: Babak / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Lausanne Afro Fusions Festival (LAFF) 2018. Photo: Babak / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Lausanne Afro Fusions Festival (LAFF) 2018. Photo: Babak / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Lausanne Afro Fusions Festival (LAFF) 2018. Photo: Babak / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Lausanne Afro Fusions Festival (LAFF) 2018. Photo: Babak / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Lausanne Afro Fusions Festival (LAFF) 2018. Photo: Babak / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Lausanne Afro Fusions Festival (LAFF) 2018. Photo: Babak / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Lausanne Afro Fusions Festival (LAFF) 2018. Photo: Babak / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Lausanne Afro Fusions Festival (LAFF) 2018. Photo: Babak / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Lausanne Afro Fusions Festival (LAFF) 2018. Photo: Babak / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Lausanne Afro Fusions Festival (LAFF) 2018. Photo: Babak / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Lausanne Afro Fusions Festival (LAFF) 2018. Photo: Babak / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Lausanne Afro Fusions Festival (LAFF) 2018. Photo: Babak / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Lausanne Afro Fusions Festival (LAFF) 2018. Photo: Babak / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Babak Qodrati

membre de la rédaction vaudoise de Voix d’Exils

 

 

 

 

 

 




Lausanne se trémousse sur les rythmes endiablés du Colombia Vive Festival

Colombia Vive Festival Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

Vaud – photoreportage

L’association Colombia Vive organise  le plus grand festival colombien open air de Suisse, dont la 16ème édition s’est tenue cette année du 20 au 22 juillet au Casino de Montbenon à Lausanne. Trois jours dédiés à la découverte de la Colombie et de la culture latino-américaine à travers la musique, la danse et la gastronomie. Un événement qui se veut accessible et qui est organisé par et pour les personnes migrantes vivant en Suisse.

Colombia Vive Festival Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Colombia Vive Festival Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Colombia Vive Festival Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Colombia Vive Festival Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Colombia Vive Festival Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Colombia Vive Festival Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Colombia Vive Festival Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Colombia Vive Festival Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

 

Colombia Vive Festival Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Colombia Vive Festival Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Colombia Vive Festival Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Colombia Vive Festival Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Colombia Vive Festival Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Colombia Vive Festival Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Colombia Vive Festival Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Colombia Vive Festival Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Colombia Vive Festival Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Colombia Vive Festival Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Colombia Vive Festival Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Colombia Vive Festival Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Colombia Vive Festival Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Colombia Vive Festival Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Mes premiers pas en Suisse (1/3)

Auteur: Stela Di / pixabay.com / CC0 Creative Commons

Arrivée en Suisse – premier épisode

« C’est là où vous descendez Messieurs », nous a dit la dame contrôleur.

On est descendu en prenant nos sacs à dos; même si on ne savait pas où on était exactement. Mohamed avait mal au pied parce qu’il s’était blessé en passant la frontière iranienne et turque.

« Donne-moi ton sac », lui a dit Dawood. Mohamed lui a donné son sac à dos sans rien dire. On était fatigués et perdus. La gare était calme, il n’y avait pas beaucoup de monde. Je me suis assis sur le banc qui était au milieu du quai. « On est où ? En Autriche ou en Suisse? » a demandé Dawood.

« Je ne sais pas, peut-être encore en Autriche », je lui ai répondu.

« Regardez bien autour de vous, si vous voyez le drapeau du pays où on est », a dit Mohamed qui observait la gare et les bâtiments à côté. « Je ne vois rien comme drapeau », a dit Dawood.

Je ne voyais rien non plus, que des bâtiments et des belles maisons comme celles que j’avais vues dans les dessins animés, comme l’histoire d’Heidi. Certains appartements avaient des balcons. Il y avait des belles fleurs de différentes couleurs. « Je vais demander aux gens », je leur ai dit. « Parfait, mais demande à une fille ou à une dame », m’a dit Dawood. « Pourquoi? », je lui ai demandé. « Parce qu’elles sont beaucoup plus gentilles que les hommes », m’a répondu Dawood.

Je me suis levé pour aller chercher des informations. C’était intéressent sa façon de penser. Dawood était un an plus âgé que moi mais plus petit, assez musclé avec les cheveux noirs et les yeux bruns. Il était solitaire, pas comme Mohamed qui était sociable, il avait le contact facile avec les gens. Mohamed avait deux ans de plus que moi. Lui aussi, avait les cheveux noirs mais beaucoup plus courts que ceux de Dawood. On s’est connu en Grèce, chez le passeur. Dawood est venu de Jaghori, la même région où mon père est né. Mohamed est venu de Daïkondi, une ville assez grande en Afghanistan.

Je me suis éloigné d’eux, quelques mètres plus loin, et je me suis approché d’une fille, je ne sais pas quel âge elle avait. Je ne peux pas deviner l’âge des filles et des dames. A mon avis c’est difficile parce qu’elles le cachent. Je lui ai demandé si elle savait parler anglais, mais elle ne m’a pas répondu. « Excuse me? Do you speak english ? », Je lui ai demandé encore une fois. Elle ne m’a même pas regardé. Je pense qu’elle avait peur de moi.

À suivre…

Essi

Membre de la rédaction neuchâteloise de Voix d’Exils

 




La Cimenterie

La Cimenterie. Photos: Voix d’Exils

Valais – Une fenêtre ouverte au monde

Il existe un lieu que vous connaissez peut-être ou pas : la Cimenterie. C’est la maison de jeunes du village de Vouvry en Valais. C’est une salle communale, pour les jeunes et les familles.

Le premier jour où j’y suis allée, j’étais très timide parce que je ne connaissais personne, mais les femmes m’ont accueillie très gentiment. Je me suis très vite sentie comme avec ma famille. J’étais très contente et depuis je ne rate pas une occasion d’y aller. Je retire de l’énergie positive à leur contact, surtout quand on fait des activités de groupe.

La Cimenterie. Photos: Voix d’Exils

Par exemple, l’organisation d’une fête où beaucoup de personnes Suisses et étrangères participent est un échange de cultures avec les plats nationaux comme des ambassadeurs de chaque pays. Les talents de certaines personnes sont exprimés de différentes manières : la danse, le chant, la peinture et autres. Cela permet de faciliter l’intégration dans la communauté Suisse, surtout pour les femmes étrangères, qui sortent ainsi de leur isolement.

La Cimenterie. Photos: Voix d’Exils

Les ateliers proposent également le Yoga, la méditation, la décoration de table l’écriture et bien d’autres activités.

Et au final, c’est aussi une superbe opportunité pour apprendre le français.

Cette formule ne peut qu’être enrichissante pour tout le monde.

 

Kardouch Aya

Membre de rédaction Valaisanne de Voix d’Exils

Infos

La Cimenterie

Place de la Cimenterie 29

1896 Vouvry

Adresse courrier :

La Cimenterie

Grand-Rue 25

1896

Cimenterie.vouvry@bluewin.ch

Animateur :

Stéphane Burnier, animateur socioculturel et responsable

Tel. 079/643.20.61




Au cœur du Festival de la Cité

Moments du festival de la Cité de Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

Vaud – Photoreportage

Eddietaz a capturé quelques moments forts de la 47 ème édition du Festival de la Cité qui s’est tenu du 10 au 15 juillet 2018 à Lausanne et qui a réuni près de 91’000 personnes.

Moments du festival de la Cité de Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Moments du festival de la Cité de Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Moments du festival de la Cité de Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Moments du festival de la Cité de Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Moments du festival de la Cité de Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Moments du festival de la Cité de Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Moments du festival de la Cité de Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Moments du festival de la Cité de Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Moments du festival de la Cité de Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Moments du festival de la Cité de Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Moments du festival de la Cité de Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Moments du festival de la Cité de Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Moments du festival de la Cité de Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Moments du festival de la Cité de Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Moments du festival de la Cité de Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Moments du festival de la Cité de Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Moments du festival de la Cité de Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Moments du festival de la Cité de Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Moments du festival de la Cité de Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Moments du festival de la Cité de Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Moments du festival de la Cité de Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Moments du festival de la Cité de Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Moments du festival de la Cité de Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Moments du festival de la Cité de Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Moments du festival de la Cité de Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

Moments du festival de la Cité de Lausanne 2018. Photo: Eddietaz / Voix d’Exils CC BY-ND 4.0

 

La rédaction vaudoise de Voix d’Exils