Articles en Français | English | Arabic

Mes premiers pas en Suisse (1/3)

Partager l'article sur les réseaux :
image_pdfimage_print

Auteur: Stela Di / pixabay.com / CC0 Creative Commons

Arrivée en Suisse – premier épisode

« C’est là où vous descendez Messieurs », nous a dit la dame contrôleur.

On est descendu en prenant nos sacs à dos; même si on ne savait pas où on était exactement. Mohamed avait mal au pied parce qu’il s’était blessé en passant la frontière iranienne et turque.

« Donne-moi ton sac », lui a dit Dawood. Mohamed lui a donné son sac à dos sans rien dire. On était fatigués et perdus. La gare était calme, il n’y avait pas beaucoup de monde. Je me suis assis sur le banc qui était au milieu du quai. « On est où ? En Autriche ou en Suisse? » a demandé Dawood.

« Je ne sais pas, peut-être encore en Autriche », je lui ai répondu.

« Regardez bien autour de vous, si vous voyez le drapeau du pays où on est », a dit Mohamed qui observait la gare et les bâtiments à côté. « Je ne vois rien comme drapeau », a dit Dawood.

Je ne voyais rien non plus, que des bâtiments et des belles maisons comme celles que j’avais vues dans les dessins animés, comme l’histoire d’Heidi. Certains appartements avaient des balcons. Il y avait des belles fleurs de différentes couleurs. « Je vais demander aux gens », je leur ai dit. « Parfait, mais demande à une fille ou à une dame », m’a dit Dawood. « Pourquoi? », je lui ai demandé. « Parce qu’elles sont beaucoup plus gentilles que les hommes », m’a répondu Dawood.

Je me suis levé pour aller chercher des informations. C’était intéressent sa façon de penser. Dawood était un an plus âgé que moi mais plus petit, assez musclé avec les cheveux noirs et les yeux bruns. Il était solitaire, pas comme Mohamed qui était sociable, il avait le contact facile avec les gens. Mohamed avait deux ans de plus que moi. Lui aussi, avait les cheveux noirs mais beaucoup plus courts que ceux de Dawood. On s’est connu en Grèce, chez le passeur. Dawood est venu de Jaghori, la même région où mon père est né. Mohamed est venu de Daïkondi, une ville assez grande en Afghanistan.

Je me suis éloigné d’eux, quelques mètres plus loin, et je me suis approché d’une fille, je ne sais pas quel âge elle avait. Je ne peux pas deviner l’âge des filles et des dames. A mon avis c’est difficile parce qu’elles le cachent. Je lui ai demandé si elle savait parler anglais, mais elle ne m’a pas répondu. « Excuse me? Do you speak english ? », Je lui ai demandé encore une fois. Elle ne m’a même pas regardé. Je pense qu’elle avait peur de moi.

À suivre…

Essi

Membre de la rédaction neuchâteloise de Voix d’Exils

 



Répondre

Votre message ne sera envoyé que si tous les champs marqués d'un *     sont remplis

Nom: *





« (Article précédent)



WordPress Video Lightbox Plugin