Smoothie Nomade: l’intégration vitaminée

Auteur: Smoothie Nomade

Auteur: Smoothie Nomade

Vaud – un nouveau programme d’intégration destiné aux migrants de la région lausannoise voit le jour 

Smoothie Nomade est un nouveau programme d’intégration pour les migrants vivant dans la région lausannoise. Créé par l’association de bénévoles « DeMains … DE mes propres MAINS », et inauguré le 17 août dernier, Smothie Nomade produit des jus de fruits frais et propose aussi des mesures d’accompagnements individuels à ses participants

L’association « DeMains … DE mes propres MAINS » sise à Epalinges a lancé son nouveau programme « Smoothie Nomade » le 17 août dernier. La fête d’inauguration, organisée à la sortie de l’arrêt Croisettes du Métro 2, a attiré une foule d’amateurs de jus de fruits frais. La fondatrice et présidente de l’Association Eva Roth-Kleiner a présenté le programme, et le syndic d’Epalinges Maurice Mischler a coupé le ruban rouge qui a inauguré symboliquement l’existence du programme. Dans une atmosphère conviviale, les membres du programme ont invité les visiteurs à participer aux activités festives et, surtout, à gouter leurs délicieux smoothies multicolores faits maison.

« Redevenir l’acteur de sa vie »

Mme Roth-Kleiner est médiatrice culturelle, formatrice d’adultes, enseignante de français et experte en gestion de projets bénévoles. En 2016, elle a fondé une association à but non lucratif dénommée « DeMains … DE mes propres MAINS » pour initier et gérer des projets d’intégration destinés aux migrants accueillis par la commune d’Epalinges. Dans ce cadre, l’Association a lancé « Smoothie Nomade » : un programme lauréat du prix 2016 de la Fondation pour le développement de l’éducation permanente (FDEP). Les activités du programme comprennent des formations de : français, mathématiques, hygiène de la production etc ; ainsi que la confection et la vente de jus de fruits. Entre 4 et 8 personnes participent au programme : des jeunes migrants de la région lausannoise qui ont des difficultés linguistiques et scolaires mais qui sont motivés à « redevenir acteurs de leur vie ». En parallèle à la formation et l’insertion professionnelle de base, chaque participant bénéficie d’un accompagnement adapté à ses besoins personnels. La vente n’est pas un but en soi, mais sert plutôt à renforcer les aspects de participation et d’intégration du programme. « La vente permet aux participants d’entrer en contact avec un public local, de dialoguer et d’offrir un produit beau, frais et attractif », précise la créatrice du Programme.

Un programme tourné vers l’avenir

Les membres de l’association proviennent d’Epalinges. Le programme utilise les locaux œcuméniques des Tuileries de la commune pour les cours et la confection des smoothies. La vente est ambulante et se fait par vélo : « de nomade à nomade ». Les activités de Smoothie Nomade sont soutenue par des bénévoles et le lancement a été financé pour 2017 grâce au prix de la FDEP. Dès 2018, l’association aura besoin de nouvelles sources de financement pour pérenniser ses activités. A l’avenir, Madame Roth-Kleiner a l’intention de faire évoluer le programme pour atteindre davantage de migrants. Sa vision à long terme est de former et équiper des migrants afin qu’ils puissent développer par eux-mêmes Smoothie Nomade ailleurs.

Les vente des smoothies nomades sont organisées sur la même place où s’est déroulée l’inauguration du programme: le terminus du M2 à Croisettes. Elles  ont lieu tous les mercredis et vendredis vers midi.

MHER

Membre de la rédaction vaudoise de Voix d’Exils