Articles en Français | English | Arabic

Couleur Respaix tient tête à HEC Lausanne

Partager l'article sur les réseaux :
Photo Georgi, Voix d'Exils. Couleur Respaix rivalise avec HEC Lausnane
image_pdfimage_print
Photo Georgi, Voix d'Exils. Une partie de l'équipe de Couleur Respaix

Photo Georgi, Voix d’Exils. Une partie de l’équipe de Couleur Respaix.

L’équipe Couleur Respaix, composée de mineurs non accompagnés, a participé au championnat de la ligue romande de football!

L’équipe de football « Couleur Respaix », créée en décembre 2015 par l’association Couleur Respaix en collaboration avec l’EVAM est composée de mineurs non accompagnés (MNA). Cette équipe s’est qualifiée au championnat de la ligue romande de football de cette année.

Ces mineurs non accompagnés proviennent de plusieurs pays d’Afrique ou d’Asie comme l’Éthiopie, la Sierra Leone, le Maroc ou l’Afghanistan. En tant que requérants d’asile n’ayant pas atteint la majorité, ils séjournent dans des foyers exclusivement réservés aux mineurs de l’Établissement vaudois d’accueil des migrants (EVAM). Ils composent l’équipe de foot « Couleur Respaix » et l’alliance de leurs talents a permis à l’équipe de se qualifier au championnat de la ligue romande de football. Les 1er et 10 mai 2017, ils ont disputé deux matchs du championnat.

Photo Georgi, Voix d'Exils. Couleur Respaix rivalise avec HEC Lausnane

Photo Georgi, Voix d’Exils. Couleur Respaix rivalise avec HEC Lausnane

A l’origine du projet

Fruit d’une collaboration fructueuse entre l’association Couleur Respaix et l’EVAM répondant aux besoins d’activités sportives exprimés par ces mineures non accompagnés, la volonté au départ du projet était d’offrir « une solution pour ces jeunes qui n’ont pas accès à une activité physique régulière » explique Stéphane Tercier, médecin du sport, et membre de l’association Couleur Respaix. Le projet a pu voir le jour grâce à l’intervention de Stéphane Cilione éducateur à l’EVAM et entraineur de l’équipe de foot, Renaud Villé, chef d’équipe à l’entité Social et secrétaire du club Couleur Respaix, ainsi que Stéphane Tercier et son épouse Sarah Depallens, pédiatre au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV).

Photo Georgi, Voix d'Exils. L'entraîneur de Couleur Respaix S. Cilione.

Photo Georgi, Voix d’Exils. L’entraîneur de Couleur Respaix S. Cilione.

Hamza : le jeune buteur talentueux

Photo Georgi, Voix d'Exils. Hamza, le buteur de Couleur Respaix

Photo Georgi, Voix d’Exils. Hamza, le buteur de Couleur Respaix

Hamza, membre de l’équipe Couleur Respaix, est un jeune marocain de 17 ans qui s’est distingué par son talent de buteur lors des deux matchs disputés. Au premier match, le 1er mai, Couleur Respaix a gagné 8 à 4. Puis au second, le 10 mai, l’équipe a joué contre la redoutée HEC Lausanne qui réunit des joueurs plus grands, plus musclés et plus âgés. Alors qu’HEC Lausanne menait 2-0 à la première mi-temps ; à la seconde, Couleur Respaix a gagné en motivation, en ténacité et a réussi au final à rattraper son retard pour finir à égalité : 2-2. Ces deux buts qui ont permis à Couleur Respaix d’égaliser avec HEC Lausanne ont été marqués par le jeune et talentueux Hamza ! Le rêve de ce jeune footballer est de devenir une star du football en jouant dans des grandes équipes comme le Barça ou le Real Madrid. Ce sport l’a aussi aidé à se faire de nouveaux amis et à s’intégrer.

 

Lamine

Membre de la rédaction vaudoise de Voix d’Exils

Participer à Couleur Respaix

Cette équipe de foot a pour buts de répondre à l’envie des jeunes mineurs non accompagnés de jouer au football, mais aussi d’améliorer leur intégration et de leur offrir une activité physique valorisante qui les maintiennent en bonne santé physique et psychique. Elle permet aussi de :

  • Pratiquer une activité sportive régulière
  • Améliorer leur hygiène de vie
  • Favoriser leur intégration grâce aux matchs et activités avec d’autres clubs.
  • Mais aussi, principalement, de les placer dans des clubs.

Pour être intégré dans l’équipe, les jeunes doivent obligatoirement répondre à quatre critères :

  • Être un garçon entre 16 et 17 ans. Il y a aussi la volonté de former une équipe féminine, mais dans cette ligue, les femmes ne peuvent jouer qu’à partir de 18 ans. Or, ce projet est consacré aux mineurs.
  • Ne pas faire partie d’un autre club (sportif ou autre).
  • Ne pas avoir eu ou peu de rapports d’incivilités.
  • Suivre régulièrement un cursus scolaire ou de formation.

Lamine

 

 



« (Article précédent)



Répondre

Votre message ne sera envoyé que si tous les champs marqués d'un *     sont remplis

Nom: *

WordPress Video Lightbox Plugin