A toi mon cher Helvète

membre de la rédaction valaisanne de Voix d'Exils, Sabbagh Moaz

Sabbagh Moaz, membre de la rédaction valaisanne de Voix d’Exils

Le massacre de la rédaction de Charlie Hebdo, survenu le 7 janvier dernier à Paris, a eu une forte résonance parmi les requérants d’asile. La rédaction valaisanne de Voix d’Exils a choisi la forme du poème pour faire entendre la voix de la paix et de l’espoir.

Toi qui m’as accueilli sur la terre de tes ancêtres,

J’aimerais que tu me comprennes.

Avant que je sois musulman, que tu sois chrétien,

Qu’il soit juif ou athée, nous sommes simplement humains.

Ces costumes que je porte, que tu portes,

Ne sont que des accidents.

Le vrai costume que l’on ne peut nous retirer, c’est l’humanité.

C’est pourquoi, je t’invite

A me donner ta parole et à recevoir la mienne

Et tu verras que les mots nous feront marcher

Ensemble pour la paix.

Je viens d’Afrique, tu viens d’Asie,

Il vient d’Europe ou d’Amérique

Mais nous avons un nom et un visage.

Prenons donc le temps de nous connaître,

Le temps de nous arrêter

Et tu découvriras que je suis ton semblable différent.

Tu sais Alexis, Abel, Abdillahi,

C’est dans cette direction que nous devons aller.

La main dans la main,

Pour briser les murs de rancune et effacer les frontières.

Tu pourras alors vaquer à tes activités tranquillement

Sans te soucier de ce que je porte dans mes mains

Et autour de mon corps.

Ainsi, les préjugés, la peur, la haine, l’insécurité, la méfiance

Céderont la place à un lendemain

qui chante l’altérité.

La rédaction valaisanne de Voix d’Exils

Hani Abbas, membre de la rédaction valaisanne de Voix d'Exils

Hani Abbas, membre de la rédaction valaisanne de Voix d’Exils